La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Biocoop Pleinchamp dans la ville
Sans l'éthique, pas de produits biologiques..!

Aujourd'hui Samedi

Ouvert de 09h00 à 19h45

3 semaines pour une Cure de raisins

3 semaines pour une Cure de raisins

À partir du 11/09/2013

Biocoop Montigny-le-Bretonneux
Etes-vous prêt pour débuter votre Cure de raisins ? Nous vous présentons ici ses principes et ses vertus !

La Cure de raisins, fréquemment pratiquée par le public bio, consiste en une monodiète de raisins d’une durée de 2 à 3 semaines.

Cette cure intersaison vise à préparer le corps à la baisse des températures afin qu’il puisse affronter plus efficacement l’hiver à venir. En effet,  ce régime spécifique permet l’évacuation des toxines contenus dans le corps et fortifie le système immunitaire vis-à-vis des épidémies de saison tels que rhumes et grippes, etc.

Diurétique grâce à sa forte teneur en eau, le raisin est également reminéralisant grâce à sa teneur en magnésium, calcium, fer, phosphore, et véritable draineur du foie.

Mais cette cure est à pratiquer avec précaution, particulièrement pour les non habitués, en tant que régime alimentaire inhabituel. Ne vous lancez pas dans une cure de raisin sans avoir préparé votre organisme ni de façon immédiate !
Nous recommandons ainsi la méthode douce, à savoir de charger très progressivement le corps et l’alimentation en raisins pendant la première semaine de cure, en maintenant la consommation d’autres aliments. Le 100% raisins doit en effet être tempéré et raccourci s’il semble trop difficile à suivre pour le corps. Quelques jours avant de commencer la cure, allégez vos repas en évitant les viandes et plats trop riches, privilégiez plutôt les légumes.

Les habitués passeront ensuite sur le 100% raisins en seconde semaine, en consommant toutefois au moins 2 types différents de raisins :
-Un très sucré comme le Muscat Hambour,
-L’autre moins sucré comme l’Italia blanc, ou le noir Cardinal.

Pour ne pas vous lasser, alternez de cette façon les différentes variétés de raisin, chacune ayant d’ailleurs des propriétés intrinsèques. Le tout en privilégiant bien entendu les raisins issus de l’agriculture biologique, non traités ! Notons d’autre part que les variétés à peau épaisse peuvent être moins bien supportées par l’organisme que les autres.
Il convient de manger le raisin quand on en éprouve l’envie, en évitant les horaires de repas stricts et habituels, tous comme les prises trop importantes en une seule fois.

Enfin, en troisième semaine il s’agira de rebasculer doucement sur une alimentation variée, en réintroduisant progressivement les autres produits : d’abord les fruits et légumes, ensuite les laitages en petites quantités, le poisson et les œufs, puis la viande pour les non végétariens. En effet, de même que le 100% raisin est déconseillé au début de la cure de façon brutale, le retour à l’alimentation normale doit être progressif. Il s’agit de réhabituer votre système digestif à la diversité ! On considère que la période d’adaptation alimentaire doit être égale à la moitié de la période du régime.

Bonne cure !
Retour