La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Biocoop Pleinchamp dans la ville
Sans l'éthique, pas de produits biologiques..!

Aujourd'hui Mardi

Ouvert de 09h00 à 19h45

Joyeuses fêtes de Pâques !

Joyeuses fêtes de Pâques !

À partir du 21/03/2016

Biocoop Montigny-le-Bretonneux
Votre Biocoop Pleinchamp dans la Ville vous souhaite de très joyeuses fêtes de Pâques, ainsi qu’un très beau début de Printemps !

Et pour accompagner ces vœux de fêtes et de soleil renaissant, un petit focus sur le Portugal et ses traditions culinaires de Pâques, en complément de la recette proposée cette semaine.

Les Portuguais consomment traditionnellement pour Pâques, le « Folar », pain de Pâques, confectionné à base d’eau, sel, œuf et farine de blé. Ses ingrédients, son contenu et sa forme adoptent des variantes régionales, qui en font un original et délicieux petit pain moelleux, salé ou sucré !

Le Folar nous renvoie à une légende de Pâques, issue du folklore portugais ancestral :

La légende veut que dans un village, vivait une jeune femme nommée Mariana, dont le seul désir était de se marier tôt dans sa vie. Elle pria tant Santa Catarina que sa volonté se manifesta par l’arrivée de deux prétendants qui voulaient l’épouser : un noble et riche homme d’âge mûr, et un charmant jeune pauvre fermier.

Mariana demanda de l’aide à Santa Catarina pour faire le bon choix, continuant de prier, tandis que ses deux prétendants frappaient à sa porte pour lui demander sa réponse, et donnèrent comme date limite le dimanche des Rameaux.

Une fois ce dimanche venu, Mariana n’ayant toujours pas donné sa décision, les deux hommes engagèrent un combat rude et violent. Alors Mariana pris peur, se rendit devant eux, et choisit Amaro, le jeune et beau pauvre fermier.
Mais la jeune femme était troublée, car elle craignait que Amaro soit assassiné par l’autre prétendant le jour du mariage. Elle déposa alors des fleurs et un gâteau à Santa Catarina, lui demandant son aide et sa bonne protection.

En rentrant chez elle, elle constata que sur la table était posé un gros gâteau avec des œufs entiers, entouré de fleurs, le même que Mariana avait mis sur l’autel de Santa Catarina.
Quelques minutes plus tard, Amaro courut chez Mariana la remercier, lui disant qu’il avait reçu un gâteau similaire.
Pensant que les gâteaux avaient été offert par le noble prétendant, ils allèrent alors le remercier..  mais lui-même avait également reçu le même gâteau et était reconnaissant…

Le gâteau est devenu, avec le temps, tradition et symbole de la célébration de l’amitié et la réconciliation ! On s’offre généralement un bouquet de violettes et en retour, on reçoit un folar…!


A côté du Folar, le Portugal consomme également le « Pão de Ló », autrement appelé « Sponge Cake », dont les variantes régionales sont nombreuses : Pao de lo de Ovar, de Rio Maior …Nous vous en proposons cette semaine un exemple dans notre recette.

Ce gâteau est consommé à Pâques mais également pour d’autres fêtes comme Noël. Il reste toutefois une bonne idée pour Pâques ; parfait pour écouler un grand nombre d’œufs ! Simple à réaliser, il utilise par ailleurs des ingrédients peu chers et basiques. Moelleux, humide, un peu affaissé et jaune à la sortie du four, c’est la raison pour laquelle on l’appelle aussi « Gâteau éponge » !
Retour