La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Biocoop Pleinchamp dans la ville
Sans l'éthique, pas de produits biologiques..!

Aujourd'hui Dimanche

Le magasin est fermé

Respect de la Saisonnalité en Biocoop

Respect de la Saisonnalité en Biocoop

À partir du 20/01/2014

Biocoop Montigny-le-Bretonneux
Souvent mis en avant par les adeptes du bio, le respect de la saisonnalité est loin d’être sans fondement. Nous vous présentons aujourd’hui en quoi et pourquoi ce principe fait partie des engagements pris au quotidien par votre Biocoop Pleinchamp dans la Ville.

En partenariat avec ses groupements de producteurs, le réseau Biocoop auquel adhère Pleinchamp dans la Ville est fondé sur le respect de critères sociaux et écologiques exigeants. Les Biocoops sont des lieux d’échanges et de sensibilisation pour une consom’action responsable.

Le respect de la saisonnalité est un engagement incontournable de ce réseau et figure pleinement dans son cahier des charges :
Les sociétaires Biocoop favorisent la consommation des fruits et légumes de saison. Dans cet objectif, la commission Fruits&Légumes établit, en fonction de critères écologiques, économiques et sociaux, une liste de produits et de périodes hors saisons refusés ou spécifications à respecter. Pour faciliter l’information des consommateurs sur les produits de saison, les biocoops affichent à proximité du rayon fruits et légumes le calendrier de saisonnalité, ainsi que sur les ardoises prix le type de production : plein champ ou sous abri.

Ainsi, consommez des fruits et légumes variés, oui, mais... de saison ! Prenons patience jusqu’au retour de l’été pour manger fraises, framboises, ou courgettes, aubergines et autres légumes ratatouille ! Notamment, courgettes et concombres ne sont pas distribués en Biocoop entre décembre et mars, tomates poivrons et aubergines ne sont pas disponibles entre décembre et avril, etc. Ces périodes sont également variables en fonction de la météo.

Cette consommation selon les productions de saison, si elle peut parfois paraître restrictive en limitant le choix sur nos étalages, présente en contrepartie plusieurs avantages :

-Tout d’abord, on constatera la plupart du temps après une petite période « d’entraînement » que loin de restreindre notre assiette, on gagne souvent à privilégier les produits de saison dans la mesure où ce comportement aboutit à la découverte de produits et saveurs oubliées, souvent absents des grandes plateformes de consommation courantes …

-De façon indiscutable, gustativement fruits et légumes de saison vont apporteront des goûts incomparables avec ceux de leurs ternes copies hors saison, moins parfumées et éclatantes. On ne saurait que le constater en exerçant nos papilles, par exemple, sur une tomate cueillie au cœur de sa saison et une tomate d’hiver…Le goût de saison est plus optimal, bénéficiant d’une maturation plus complète dans des conditions naturellement adaptées au produit.

-D’autre part, fruits et légumes de saison présentent souvent des avantages nutritionnels naturellement liés aux besoins de notre organisme à l’époque à laquelle ils poussent : vitamines C des agrumes d’hiver pour se prémunir des épidémies, effet rafraîchissant des pastèques en été, etc.

-Enfin, les produits de saison sont moins coûteux à produire, poussant naturellement sans surcoûts supplémentaires (température, lumière, eau…).

Le respect de cette saisonnalité des produits commercialisés va également de pair avec le respect du « consommer local », lui aussi apparent dans les conventions du réseau Biocoop :
Les saisons n’étant pas les mêmes selon l’endroit de la planète, on pourrait tout à fait envisager de distribuer des produits « de saison » toute l’année… à condition de les importer!
Mais Biocoop ne distribue pas de fruits et légumes transportés en avion, ni de produits issus de zones trop lointaines, exceptés certains fruits exotiques tropicaux (bananes, ananas, mangues).
Par respect de la saisonnalité, Biocoop entend donc favoriser les produits de saison majoritairement cultivés en France, dont l’empreinte carbone est plus faible. Les sociétaires Biocoop donnent alors la priorité à l’approvisionnement en produits locaux cultivés ou transformés à 150 km routiers maximum des magasins.
Retour