La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement ouvert 01 39 44 73 90
logo Biocoop
Biocoop Pleinchamp dans la ville

Positionnement sur l’étiquetage

Positionnement sur l’étiquetage

À partir du 30/06/2020

Parce qu’une étiquette, c’est une façon d’afficher des informations, mais aussi, un potentiel gaspillage de papier, retour sur quelques principes appliqués dans notre réseau.

Comment résoudre le dilemme de la réduction des étiquettes, tout en conservant la possibilité de partager les informations nécessaires sur vos produits ?

Étiqueter pour informer

Cette interrogation, même si elle n’est pas la plus visible face aux gros sujets environnementaux, est pourtant elle-aussi au cœur de nos préoccupations depuis longue date, en accord avec notre positionnement écologique.

Puisqu’il faut bien afficher les éléments nécessaires à votre information : origine, label bio, ou encore, date de péremption.

Toutefois, au maximum lorsque ceci est possible, nous œuvrons pour la réduction de l’étiquetage.

Réduire le stickage sur les fruits et légumes

Sur les fruits et légumes notamment, nous luttons depuis longtemps pour réduire l'étiquetage.

Nous évitons au maximum les étiquettes inutiles démultipliées sur chaque fruit ou légume et privilégions l'affichage de ceci sur les cagettes. Le fournisseur se doit ainsi de préciser son adresse, le numéro de labellisation, le produit en question et sa variété, la catégorie ou le calibre, etc. Toutefois cette information ne résiste pas toujours après transport des cagettes !

Du papier recyclé lorsque l'étiquetage reste obligatoire

A ce jour, quelques exceptions subsistent en ce qui concerne cet usage sans étiquettes :

  • Les fruits du commerce équitable sud comme les bananes ou mangues. Car les stickers sont obligatoires dans les cahiers des charges. Mais nous demandons à nos fournisseurs d’utiliser des autocollants recyclables.
  • Les pommes en AOP où c'est une obligation liée à l'AOP. Un état des lieux a été fait avec nos producteurs en fin d’année dernière pour qu’ils puissent aussi passer en stickers recyclables.


Pour tous les autres produits nous réclamons l’absence de tout stickage et espérons des progrès continus sur ce sujet !

Retour